Littérature
Les Exploits d'un Jeune Don Juan

Les Exploits d’un Jeune Don Juan

Roger, jeune homme de haute extraction, part dans la maison de campagne familiale avec sa mère, sa sœur, sa tante et une femme de chambre. Entouré par toutes ces femmes, il découvre peu à peu le désir charnel, au détour d’une caresse lorsqu’on lui donne le bain, ou en apercevant une entrejambe féminine qui s’égare…...
J'en Veux Encore...
Ainsi disait Kâma Sûtra.

Ainsi disait Kâma Sûtra.

Comme le disait l’écrivain britannique Malcom Bradbury, « les organes génitaux constituent une fabuleuse distraction à l’érudition ». Mais ne nous auraient-ils pas également distraits d’une véritable compréhension du Kâma Sûtra, cette étude des mœurs, de la société et de la sexualité, rédigé en Inde il y a près de 2000 ans ?
J'en Veux Encore...
Giacomo Casanova, « le festin des plaisirs et des sens »

Giacomo Casanova, « le festin des plaisirs et des sens »

  Amoureux de littérature et d’érotisme délectez-vous , la BNF expose du 15 Novembre au 19 Février le manuscrit original des mémoires de ce séducteur légendaire. Espion, diplomate, bibliothécaire, écrivain, courtisan ou intriguant l’homme aux mille visages et aux mille conquêtes fut surtout célèbre pour son hédonisme sans limite. Ce jouisseur exubérant délivre dans ces...
J'en Veux Encore...
Lecture érotique : Guillaume Apollinaire "Les onze mille verges"

Lecture érotique : Guillaume Apollinaire « Les onze mille verges »

On connait plus volontiers Guillaume Apollinaire pour ses recueils de poêmes que pour son goût de l’érotisme. Pourtant, « Les onze mille verges » s’inscrit comme une littérature érotique de qualité, mêlant humour noir et crudité sensuelle. Voici pour vous un extrait qui, je l’espère, vous donnera envie de déguster ce roman. Pour écouter cette lecture érotique,...
J'en Veux Encore...
Catéchisme libertin

Catéchisme libertin

Voici une petite gourmandise : un extrait du catéchisme libertin, publié en 1792, et dont l’aspect subversif et outrageusement immoral réveillera les sens de tous les gourmets de l’irrévérence.
J'en Veux Encore...